Hoppa över navigering och sök
Öppna i Microsoft Edge
Obtenir un devis Obtenir un devis
OCCASION/SECONDE MAIN EN LIGNE

Les consommateurs pensent à leurs achats d’occasion de manière circulaire

Une grande proportion des consommateurs ayant acheté un article d’occasion/de seconde main dont ils ne voulaient plus l’ont revendu ou donné.

Une majorité des consommateurs (56 %) pensent de manière circulaire pour leurs achats d’occasion et les revendent (31 %) ou les donnent (25 %). 28 % ont retourné l’article au vendeur, mais comme décrit plus haut dans le rapport, ce n’est pas toujours possible. 7 % l’ont jeté.

image82p4.png

Les consommateurs qui effectuent des achats d’occasion ont déjà une approche relativement circulaire. Pour continuer d’augmenter ce pourcentage, les entreprises et les logisticiens pourraient peut-être simplifier le processus davantage. Des entreprises récupèrent et vendent par exemple des biens d’occasion afin que les consommateurs n’aient pas à le faire eux-mêmes. D’autres solutions de ce type augmenteraient probablement la proportion de marchandises vendues sur le marché de l’occasion au lieu d’être jetées ou de simplement finir en rayon dans une réserve sans être utilisées.


Source : E-baromètre T2 2022

Connaissance du client :
Pourquoi nous achetons des biens d’occasion

Entrepreneur :

Quel type d’articles d’occasion achetez-vous en ligne ?

Principalement des produits électroniques, mais il peut aussi s’agir de meubles et de choses du genre. Tout dépend de ce dont j’ai besoin : un appareil photo, un téléphone ou tout autre élément qu’il me faut. Lorsque je veux quelque chose, je regarde toujours ce qui est disponible d’occasion en amont. Je pense qu’acheter du neuf est du gaspillage lorsque des produits vendus d’occasion sont en excellent état.

Avez-vous déjà voulu retourner un article d’occasion ? Était-ce possible ?

Oui, j’ai été déçu(e) une ou deux fois par l’achat. Malheureusement, ça peut arriver. La plupart du temps, il s’agit d’articles vestimentaires qui ne vont pas, il ne valait donc pas la peine d’essayer de les renvoyer. Il s’agit essentiellement du risque calculé que vous devez prendre lorsque vous achetez des produits d’occasion en ligne.

Vendez-vous aussi des produits en ligne ?

Oui. Je vends souvent des choses que j’ai achetées d’occasion que je ne voulais pas garder et que j’ai donc revendu. J’imagine que j’ai toujours trouvé l’achat et la vente amusants, contrairement à d’autres, je ne vois pas ça comme un dur labeur. À la fois à la recherche de bonnes affaires, la vente, avant de recevoir le paiement ! Quand une chose de valeur ne me sert pas, je la vends dès que possible.

Quelle est la meilleure affaire que vous ayez jamais faite ?

J’ai acheté une caméra GoPro que j’ai amenée avec moi lors d’un voyage au Mexique. Lors de mon retour à la maison, je l’ai vendue plus chère qu’elle m’avait coûté. J’ai donc gagné au change sur un article que j’ai utilisé pendant un mois.

Amateur d’enchères :

Pourquoi aimez-vous participer à des enchères en ligne ?

J’aime le fait qu’il y ait tellement de choix dans différentes catégories. Comme de la porcelaine, des bijoux, des curiosités, des fauteuils, toutes sortes de choses. Je ne suis pas un grand fan de l’e-commerce, mais je le vois comme un bon complément. Tout dépend de l’endroit où ce que je veux est disponible ; s’il est disponible en ligne, c’est là que je vais l’acheter.

La zone de recherche potentielle s’agrandit lorsque je cherche quelque chose de particulier, comme de la vaisselle spécifique. En ligne, vous pouvez parcourir chaque vente aux enchères simultanément pour trouver exactement ce que vous recherchez, et vous n’avez pas besoin de vous déplacer dans toutes les maisons de vente aux enchères. Sinon, faire une bonne affaire aux enchères dépend en grande partie de la chance et du fait d’être au bon endroit au bon moment.

Lorsque vous achetez des articles d’occasion, par exemple, il n’existe aucune politique de retour légal, qu’en pensez-vous ?

D’autres procédures doivent être mises en place pour que les gens n’essaient pas d’abuser du système et de tromper d’autres personnes. La vente d’occasion est quelque chose dont les gens profitent parfois. Acheter des articles d’occasion présente toujours un certain risque, il est difficile d’argumenter sur le produit et d’avoir des exigences, et vous devez souvent l’examiner et l’approuver vous-même, ce qui peut parfois être compliqué.

Comment éviter d’être déçu par les marchandises que vous achetez ?

Différentes maisons de vente fournissent plusieurs niveaux de détail dans leur description des marchandises, mais elles effectuent souvent ce petit contrôle supplémentaire pour vous afin que vous ne soyez pas déçu. Par exemple, elles vous indiquent clairement s’il y a une fissure quelque part. Les vendeurs privés devraient peut-être faire de même. Toutes les descriptions d’article devraient comporter une section « défauts visibles », où le vendeur indiquerait avec précision l’état de l’article. On pourrait ainsi s’y référer en cas de litige. Ou du moins créer une courte section « À savoir » pour les personnes qui vendent un bien en ligne, cela bénéficierait au vendeur et à l’acheteur

Le chasseur de bonnes affaires :

Quel type d’articles d’occasion achetez-vous en ligne ?

Souvent des jeux vidéo ou des contenus stéréo. Ou toute sorte de produit électronique.

Vous vous définissez comme un chasseur de bonnes affaires... pourriez-vous nous en dire un peu plus à ce sujet, s’il vous plaît ?

Naturellement, j’achète des articles d’occasion, car ils sont souvent au moins d’aussi bonne qualité que les nouveaux produits. Mon ordinateur coûte 40 000 SEK, mais je n’aurais pas à dépenser autant aujourd’hui ; en seulement six mois, vous pouvez obtenir le même ordinateur pour 20 000 SEK. Et j’ai acheté un ordinateur portable que je cherchais depuis longtemps pour 6 000 SEK. À l’origine, le vendeur l’avait acheté pour 18 000 SEK !

Mais il y a d’autres choses importantes à prendre en compte, telles que les garanties. Parois, il est possible d’obtenir une garantie. Par exemple, j’ai acheté mon téléphone d’occasion et il a été vendu comme neuf avec un reçu et une garantie de six mois. Je l’ai payé 8 000 SEK au lieu de 13 000 SEK. S’il s’agit d’un article qu’on utilise tous les jours, comme un ordinateur, un téléphone mobile ou une télévision, je ne l’achèterais probablement pas sans garantie, car pour moi, trop de choses pourraient mal tourner.

Avez-vous déjà voulu retourner un article d’occasion ? Est-ce possible ?

Oui, plusieurs fois. Ça s’est généralement bien passé. Si j’achète un article sur la marketplace Blocket en payant avec PayPal, il est possible de le retourner sur la base de la garantie. Il peut y avoir litige entre le vendeur et l’acheteur si le vendeur ne souhaite pas reprendre l’article. J’ai vécu quelques litiges de ce type, en ai gagné certains et en ai perdu d’autres. Je pense qu’il devrait exister un droit de retour pendant deux ou trois jours, afin que de pouvoir essayer l’article et réfléchir.

Acheter des articles d’occasion était presque tabou, certaines personnes sont peut-être trop fières pour le faire et pensent que ces articles sont de mauvaise qualité. Par exemple, mon ex n’achèterait jamais un téléviseur que quelqu’un d’autre a déjà utilisé. Mais les vieilles choses sont devenues assez tendance ; aujourd’hui, c’est une méga-industrie !

PostNord – un partenaire d’e-commerce

Nous fournissons des solutions de distribution dans le monde entier et sommes le partenaire d’e-commerce le plus important et le plus évident sur le marché nordique. Nous disposons d’une offre de services logistiques nordiques harmonisée, allant des fournitures de vente au détail et de la logistique tierce à la distribution de produits et au traitement des retours. Avec le réseau de distribution le plus étendu de la région nordique, nous réduisons la distance entre l’e-commerce et le client final.

Grâce à des informations factuelles sur les clients, nous améliorons leur rentabilité grâce à des solutions et des plateformes de communication atteignant la bonne cible, sur le bon canal, et au bon moment.

Télécharger le rapport complet

Merci d’avoir soumis le formulaire #Prénom# !

Vous pouvez maintenant télécharger le rapport E-baromètre T2 2022.

​​​​​​​​Nous espérons qu’il vous apportera de précieuses informations !